Projet LISA

Nutri-AGES (nutrition)

Mise à jour : 20 février 2024

La nutrition est une dimension fondamentale de la santé. Il importe de connaître comment les besoins et l’alimentation évoluent avec l’âge. Les besoins caloriques diminuent avec les années, l’appétit diminue mais certains besoins nutritionnels augmentent. C’est particulièrement le cas des besoins en protéines

Et oui, le saviez vous? Les besoins en protéines sont plus élevés après 65 ans. Au lieu des 0,8 gramme de protéines par kilogramme de poids santé, il est recommandé d’en consommer 1 à 1,2 g/kg.

En matière de prévention et de vigilance, une perte de poids involontaire de 10 lbs ou plus en 6 mois devrait nous préoccuper et nous inviter à agir. Il s’agit d’une perte de poids jugée critique.  

Les conséquences de la dénutrition ou de la malnutrition sont majeures au sein de la population âgée. Ils contribuent à un vieillissement accéléré et une détérioration importante de l’état de santé.

Principaux constats

  • Au Canada, les personnes de 71 ans et plus constituent le groupe d’âge le moins bien nourri de la population. De fait, leur apport en plusieurs vitamines et minéraux fait plus souvent défaut : plusieurs vitamines du complexe B, le magnésium, le zinc, le calcium. 
  • Au Québec, près de 4 personnes âgées sur 10 sont à risque sur le plan de la nutrition.
  • Au moins 45 % des aînés arrivent à l’hôpital en état de malnutrition/dénutrition
  • Environ 15 % des aînés sautent un repas presque tous les jours et 18 % considèrent que cuisiner est un fardeau !
  • Au moins 25 % des personnes âgées n’atteignent pas leurs besoins en protéines et environ 35 % des aînés manquent de vitamine B 12.
  • La pauvreté est un des enjeux majeurs lorsqu’il est question de dénutrition, 50 % des personnes âgées vivent avec moins de 26 000 $ par année.

Quelle place pour l’innovation?

Étrangement, il semble y avoir beaucoup de travail à faire et une large place pour l’innovation dans ce domaine aussi fondamental sur le plan de la santé. D’entrée de jeu, il semble y avoir un grand besoin de partage des connaissances. L’alimentation et la nutrition en vieillissant semblent être méconnues d’une large partie de la population.

Le repérage des aînés à risque nutritionnel et leur accompagnement vers des soins et services appropriés nous apparaît comme une voie porteuse. Enfin, de nouvelles possibilités pour agir contre la dénutrition des aînés nous semblent essentielles.

Visées du LISA

  • Sensibiliser les aînés et les intervenants cliniques et communautaires à la nutrition, ainsi qu’à la dénutrition/malnutrition et leurs conséquences.
  • Repérer les aînés à risque nutritionnel, les soutenir dans leurs actions et les accompagner vers les soins et services appropriés.
  • Prototyper et mettre en œuvre un projet pilote pour offrir des aliments enrichis et des multivitamines gratuitement, à une population à risque, en vue de mettre cette initiative à l’échelle.

Où en sommes-nous?

Madame Louise Lambert-Lagacé, nutritionniste, a sensibilisé les équipes de gériatrie sociale aux besoins nutritionnels des aînés, aux éléments à observer en matière de risque nutritionnel et aux conséquences de la dénutrition/malnutrition au sein de la population âgée.

  • Une communauté de pratique a été organisée sur cette thématique. Les navigratrices et navigateurs ont dorénavant un outil, un court questionnaire, pour faire une appréciation du risque nutritionnel d’un aîné.

Un projet pilote est en cours de réalisation dans trois (3) communautés (MRC du Granit, basse-ville de Québec, Saint-Laurent) pour offrir du lait enrichi et des multivitamines gratuitement, à une population ciblée, jugée à risque. Cette initiative sera documentée en vue de la mettre à l’échelle et d’intéresser des acteurs majeurs.

Principaux partenaires

  • Louise Lambert-Lagacé, nutritionniste et initiatrice du projet
  • L’équipe de gériatrie sociale du Granit
  • Le Centre d’action bénévole du Granit
  • L’équipe de gériatrie sociale de la basse-ville de Québec et le Service amical Basse-Ville
  • L’équipe de gériatrie sociale de Saint-Laurent et CommunAinés
  • Metro
  • Agropur
  • Haleon
  • Direction générale de santé publique
  • Regroupement des popotes roulantes du Québec
  • Ordre des diététistes nutritionnistes du Québec

Les
autres projets
LISA

Accompagnement à un rendez-vous de santé

Collaboration avec les paramédics

Dépistage de la fibrillation auriculaire en communauté

Offre de menus travaux

Prêt d’équipements adaptés

Rééducation périnéale et pelvienne

Santé auditive

Transport médical

Usage approprié des médicaments

Merci
à nos partenaires !

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Devenez membre de la Fondation AGES et recevez notre infolettre! C'est gratuit!

Découvrez la plateforme!

Une ressource pour aider les personnes aînées et leurs proches à garder leur pouvoir d’agir sur leur santé

Aller au contenu principal