Devenez membre de la Fondation AGES et recevez notre infolettre! C'est gratuit!

Projet LISA

Dysphagie

Mise à jour : 24 novembre 2022

La Clinique d’orthophonie et d’ergothérapie sociale et la Fondation AGES ont toutes deux fait le constat de l’importance des troubles de déglutition sur la santé des aînés et du peu de ressources existantes pour intervenir en la matière. Elles se sont ainsi associées pour lancer un projet de formation.

Principaux constats

  • La dysphagie est un trouble méconnu de la déglutition qui se traduit par une difficulté à mastiquer, à avaler ou qui cause un risque d’étouffement en mangeant.
  • Cette incapacité et la peur de manger qu’elle génère, résultent souvent en une dénutrition qui elle-même est associée à une perte de poids, une réduction de la masse musculaire et à des infections à répétition affectant la qualité de vie de la personne.
  • L’offre de services actuelle varie beaucoup d’une région à l’autre et les trajectoires ne semblent pas toujours être optimales.
  • La dysphagie toucherait jusqu’à 35 % des aînés dans la communauté¹.

 

Source :
  1.  Macdonald Werstuck, M. et Steel, C. (2021). Dysphagia Identification and Assessment in Adults in Primary Care Settings – A Canadian Study of Dietitians. Canadian Journal of Dietetic Practice and Research, 20 avril 2021 https://doi.org/10.3148/cjdpr-2021-002

Quelle place pour l’innovation?

Une sensibilisation du grand public à cet enjeu de santé devrait permettre aux aînés, à leurs proches ainsi qu’aux préposés qui participent à l’aide à l’alimentation à domicile, une meilleure connaissance des signes précurseurs de dysphagie et des possibles conséquences sur la qualité de vie pour pouvoir agir en prévention.

La mise en place d’une trajectoire spécifique en gériatrie sociale est une opportunité d’améliorer l’offre de services aux aînés présentant des signes de dysphagie; du repérage par les sentinelles jusqu’à une prise en charge par le réseau de la santé via l’équipe de gériatrie sociale.

Visées du LISA

  • Prévenir les complications et améliorer l’état nutritionnel de la population aînée qui a un problème de dysphagie.
  • Optimiser la trajectoire de services pour améliorer les soins et la prise en charge en dysphagie.
  • Intégrer la dysphagie au modèle plus large de la gériatrie sociale.

Où en sommes-nous?

Trajectoire dysphagie pour la gériatrie sociale

Afin de bien délimiter le rôle des différents acteurs de la gériatrie sociale en regard de la dysphagie, une trajectoire a été élaborée. On y explore les actions à prendre lorsque l’aîné est médicalement connu pour un problème de dysphagie et lorsqu’il ne l’est pas, de la réception de l’alerte jusqu’à la référence vers le réseau de la santé, lorsque nécessaire. 

Formation adaptée à différents publics 

Une formation qui vise à mieux outiller les navigateurs et navigatrices en gériatrie sociale lorsqu’ils reçoivent des alertes concernant des problèmes de déglutition a d’abord été élaborée. Elle permet de leur transmettre des informations concernant la déglutition et la dysphagie, d’explorer avec eux la collecte de données dans de telles situations, de savoir quand consulter l’infirmière en gériatrie sociale et quand référer aux ressources appropriées. 

  • Neuf (9) navigateurs et navigatrices formés en visioconférence en novembre 2020.

Afin de sensibiliser le grand public et les sentinelles de tous horizons aux enjeux de la dysphagie, un midi-conférence en visioconférence a été offert en novembre 2020.

  • 42 inscriptions et une vingtaine de personnes ont participé. 

Enfin, en vue d’accroître le repérage de la dysphagie et pour partager les meilleures pratiques entourant la prise des repas, nous avons créé une formation qui s’adresse aux préposés au répit et préposés offrant de l’aide à l’alimentation.

  • Formation offerte aux préposés au répit et préposés offrant de l’aide à l’alimentation, à la Coop de Laval en avril 2021
    • 18 personnes formées
  • Formation offerte dans la Basse-Ville de Québec en juin 2021
    • 7 bénévoles à la soupe populaire formés au Café rencontre du Centre-Ville
    • 6 navigateurs et intervenants formés au SABV

 

Principaux partenaires

  • Clinique d’orthophonie et d’ergothérapie sociale de Québec
  • Coop de Laval
  • Service amical Basse-ville
  • Équipe clinique de la Fondation AGES

Les
autres projets
LISA

Accompagnement médical

Collaboration avec les paramédics

Dépistage de la fibrillation auriculaire en communauté

Offre de menus travaux

Prêt d’équipements adaptés

Rééducation périnéale et pelvienne

Transport médical

Merci
à nos partenaires !

Soyez informés, inscrivez-vous à 
notre infolettre !

Aller au contenu principal